L’École Centrale de Lyon

Fondée en 1857 pour répondre aux besoins de l’industrie en pleine croissance, l’École Centrale de Lyon diplôme chaque année près de 350 élèves-ingénieurs et 50 docteurs. La formation dispensée bénéficie de l’excellence de la recherche des 6 laboratoires labellisés CNRS présents sur son campus et du rayonnement de l’Unité Mixte Internationale (Canada), des 5 Laboratoires Internationaux Associés (Corée, Japon, Chine, Brésil, Australie) et du Groupement International de Recherche (Chine) dans lesquels l’École est impliquée. Dans un esprit d’ouverture commun à l’ensemble des établissements du Groupe des Écoles Centrales, son enseignement généraliste de très haut niveau en a fait une école reconnue au niveau national et international par de nombreuses entreprises comme par des universités prestigieuses avec lesquelles elle a signé des accords de doubles diplômes. 

L’École normale supérieure de Lyon

L’École normale supérieure de Lyon est une grande école universitaire publique qui forme les cadres de l’enseignement supérieur et de la recherche, et plus généralement les décideurs de l’action publique et des entreprises. Associant étroitement formation et recherche, pluridisciplinaire, elle encourage l’interdisciplinarité dans la création des parcours de formation et les structures de recherche. Avec l’intégration de l’Institut français de l’Éducation, elle est devenue un acteur de référence sur toutes les questions d’éducation. Largement ouverte à l’international dans le cadre de 5 partenariats privilégiés avec l’EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne), l’ECNU (East China Normal University) à Shanghai et les universités d’Ottawa et de Tokyo, elle développe une politique active de diffusion des savoirs et d’ouverture à la société, le partage des connaissances étant un levier de son action. L’ENS de Lyon en chiffres : 2 200 étudiants dont 500 doctorants, 650 enseignants-chercheurs, 33 membres de l’IUF, 23 laboratoires, 1,2 M ouvrages à la Bibliothèque Diderot de Lyon, bibliothèque de référence en sciences, humanités et éducation, 260 partenariats internationaux.

Sciences Po Lyon

Fondé en 1948, Sciences Po Lyon constitue la Grande École des sciences de la Cité de la métropole Lyon/Saint-Etienne. Son modèle éducatif lié à un mode de formation des élites du privé et du public bien établi en France à travers la tradition des Grandes Ecoles, s’apparente également aux institutions anglo-saxonnes du type School of Public Affairs ou School of Government. Le diplôme de Sciences Po Lyon, qui vaut grade de master, est organisé en cinq ans et est attribué à une promotion de près de 300 élèves chaque année (pour 1 800 inscrits). L’enseignement, nourri par une recherche d’excellence (3 UMR, 1 EA) cultive une approche pluridisciplinaire en sciences humaines et sociales à partir des quatre disciplines de base que sont l’économie, le droit, la science politique et l’histoire.
Les diplômés bénéficient de filières de professionnalisation très diverses, combinées à une grande capacité d’adaptation et à une grande ouverture internationale, qualités essentielles pour de futurs cadres dirigeants, personnels d’encadrement, décideurs et managers, des secteurs publics et privés.

VetAgro Sup

VetAgro Sup est né le 1er janvier 2010 de la fusion de l'École nationale vétérinaire de Lyon, l'École nationale d'ingénieurs des travaux agricoles de Clermont-Ferrand et l'École nationale des services vétérinaires. Institut d'enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l'environnement, VetAgro Sup forme les étudiants autour des multiples activités professionnelles vétérinaires et agronomiques (santé animale, santé publique, protection et sécurité animale, protection environnementale, nutrition et science des aliments, etc.).
VetAgro Sup a été la première structure française créée pour former à la fois des ingénieurs agronomes et des docteurs vétérinaires, au sein des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP). Ce modèle est conforme aux modèles internationaux, renforçant la lisibilité internationale de la structure.
Au total, VetAgro Sup réunit 1200 étudiants, et 120 enseignants-chercheurs sur ces deux campus : le campus vétérinaire de Lyon (Marcy l’Étoile) et le campus agronomique de Clermont (Lempdes).

Le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon

Lieu de formation et de création, le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon, établissement public sous tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication, forme les talents de demain : une grande école d’excellence et d’innovation à l’écoute des artistes étudiants musiciens et danseurs dans leur aventure d’apprentissage de la scène. Le conservatoire est adossé au schéma européen du cursus sur le modèle LMD (Licence-Master-Doctorat). Soucieux de l’insertion professionnelle, le Conservatoire propose à ses étudiants des mises en situations professionnelles (projets pédagogiques, stages…) à travers des partenariats avec des structures culturelles reconnues sur le territoire. Au niveau international, le Conservatoire poursuit sa mission avec une politique d’échanges et de collaboration très active. Afin de confronter les étudiants avec le réseau professionnel, le Conservatoire s’appuie sur une saison publique riche de plus de 350 manifestations annuelles.